Le mausolée de leurs errances
occupait au sol
un tel périmètre

qu'il défiait l'imagination
de qui ne l'avait
jamais aperçu.

Ombre si lointaine
projetant sur la vallée
un faisceau assourdissant

de sous-entendus macabres,
il donnait du corps
au moindre embryon

d'une vérité insaisissable
qu'il s'agissait ensuite d'agiter
dans tous les sens pour

pour en tester la part recevable
aux fins de la détacher
de sa gangue d'invérifiable.


Ce poème fait partie d'un ensemble rédigé pendant la période de confinement à l'occasion de la venue du COVID-19: COVID-uités: un journal. Il a été rédigé au 36e jour de retrait du monde: COVID-36: vendredi 17 04 2020. Les deux photos ont été prises lors d'une visite marseille en 2016.


Statistiques

Membres
17
Articles
3293
Compteur de clics
4117122

Recherche