J’habite le silence cossu
des pierres de l’art nouveau liégeois.
Demeures bourgeoises
tramées autour d’un escalier de lumière,
colorées de vitraux-volutes,
aux façades ajourées de sgraffites précieux.

(Photo JM : Le sgraffite provient de la très belle façade rénovée du 33 de la rue des Augustins).


Statistiques

Membres
17
Articles
3226
Compteur de clics
3514972

Recherche