Passerelle, deux dames.
Ne se connaissent pas,
une Blanche-une Noire.

Ne se parlent pas,
sont postées comme il faut
à 2 mètres d’un présentoir.

Brochures religieuses,
genre armée du salut
jéhovahissant.

Sur les deux heures écoulées
entre mes deux passages,
aucun des passants

ne s’est arrêté,
probablement.
Au retour, davantage encore

d’ennui palpable, de gêne;
deux regards perdus
dans un néant d’inutile.

Elles semblent tétanisées
par la peur
du prochain.

La Blanche est-elle raciste ?
La Noire se sent-elle
inadéquate ?

Leur dieu devrait les unir
et tout les sépare.
La retape, pas leur truc.


Statistiques

Membres
17
Articles
3219
Compteur de clics
3436997

Recherche