Fraicheur de l’air  
invite au pull.
Pourtant  
la lueur du jour  
déclinant  
cale sur place.

Pull trouvé-passé

l’œil s’attarde  
feuillages dorés  
ciel si azuré  
troncs découpés  
par l’orangeté  
de l’air.

Tonitruante passivité  
des oiseaux aux aguets.

La nuit rampe encore.


Faut-il ébruiter ces saveurs ?


Statistiques

Membres
17
Articles
3219
Compteur de clics
3436955

Recherche