Toutes ces voitures reliant nos dortoirs de luxe aux maisons quatre façades  à la périphérie de centres urbains ont des propriétaires ALIÉNÉ·E·S, en laisse en quelque sorte...

La voiture est devenue une SERVITUDE passionnelle. Pour rien au monde leurs propriétaires ne décolleraient de leurs sièges !

C'est pourtant au niveu local, communal que de nouveaux AIGUILLAGES, de nouvelles LIAISONS réinstaurant LA MARCHE À PIED, le trot, la course à pied mais aussi bien sûr, le vélo, électrique ou non, sont vraiment UNE MEILLEURE SOLUTION pour les déplacements de proximité. C'est par le niveau local qu'il est le plus facile de commencer. Car il s'agit de diminuer progressivement la dépendance extrême au moteur thermique pour le moindre déplacement local: boulangerie, boutique bio locale, pharmacie, vendeur de journaux, poste, banque en noem maar op !


La déclaration gouvernementale du Gouvernement wallon qui vient de se mettre en place en septembre 2019 prévoit dans sa « stratégie régionale de mobilité » d'augmenter

En cliquant sur ce lien, vous lirez le communiqué complet rédigé par l'asbl TOUS  À PIED.


Cela va dans le bon sens; des objectifs chiffrés sont fixés. J'y vois des applications pratiques dans la vie de tous les jours:

  • notamment pour les déplacements scolaires, générateurs de pollutions infinies aux alentours des écoles,
  • mais aussi de toutes les activités de loisirs sportifs... qui commencent par prendre la voiture... Et si l'échauffement commençait dès la porte de la maison franchie pour se rendre qui à la piscine, qui au hall omnisports, qui au terrain de tennis...

La voiture personnelle et de société est privilégiée par une énorme majorité d'entre nous, même si le domicile est proche du lieu d'achat ou de sport.


Quelques extraits de la déclaration de politique régionale pour la Wallonie concernant la mobilité (ch. 13, p. 65 et sv)

- le Gouvernement s'assurera que ses décisions, avec celles du Gouvernement fédéral et de l’Union européenne, contribuent d’ici 2030 à une diminution des émissions de gaz à effet de serre en ligne avec l'objectif wallon de -55% et une diminution forte des impacts du système de transports sur la santé.

- le Gouvernement mettra tout en œuvre pour maitriser la demande de transport, développer les alternatives à la voiture individuelle dans les déplacements afin de diminuer sa part modale d'un tiers d'ici 2030 et améliorer les performances des véhicules. 

TRADUCTION: Chacun, chacune DOIT endéans les dix ans diminuer de 30% son kilométrage annuel. Le mieux c'est de commencer TOUT DE SUITE, non ?

- Conformément à FAST 2030, la part modale de la marche sera augmentée au minimum de 3 à 5%, celle du vélo de 1 à 5%, celle des transports en commun de 13 à 25% et l’ampleur des voitures partagées sera renforcée significativement.

- La politique de mobilité sera adaptée en fonction des réalités urbaines, périurbaines ou rurales des territoires desservis.

EN CLAIR: tout le monde sera touché ! Tout le monde est dans le collimateur !

- Le Gouvernement favorisera systématiquement les modes de déplacement dans l’ordre suivant : marche à pied, vélos et micromobilité douce, transports publics, transports privés collectifs (taxis, voitures partagées, covoiturage) puis individuels.

EN CLAIR: nous voilà prévenu·e·s ! Personne n'y échappera.

- Le Gouvernement investira massivement dans les transports publics, à la fois via les lignes classiques et des solutions innovantes. Il s'engage, en priorité, à augmenter l’offre, tant en zone urbaine que rurale, et l’améliorer en termes de qualité (en particulier à travers la diminution et la fiabilisation des temps de parcours par le biais d’infrastructures dédicacées) et de capacité. Cela concerne tant l’optimalisation du réseau structurant que des lignes secondaires et de l’offre scolaire. Le réseau sera étendu, là où les besoins le justifient, notamment via des lignes express et des lignes de rabattage, pour relier les zones d'activités, quartiers, lotissements et villages. Des initiatives publiques innovantes de transports collectifs en zone rurale seront également développées. Il s’agit par exemple de (mini)bus à la demande, selon des trajets prédéterminés ou variables, de centrales de mobilité et de taxis sociaux.

Cette déclaration d'intention a la fermeté vissée au corps: deux stratèges et un tacticien, fils d'un homme d'État, l'ont âprement négociée. Toutes & tous s'y sont engagé·e·s. Cette déclaration, ils s'y tiendront !

EN CLAIR: VOUS n'y échapperez pas...


Statistiques

Membres
17
Articles
3242
Compteur de clics
3613576

Recherche