L'éternité: indéfiniment
ne pas y croire sauve
de tant d'errements

La vivre, tout simplement,
telle que le corps l'ancre
pour l'intégrer en chaque instantanéité,

sans s'encombrer
de falbalas infondés
Il se peaufine de la sorte

tant d'ouvertures,
multipliant les multiples,
dont chaque bifurcation

est porteuse de croisements neufs,
aux carrefours de lectures
englobant ces multivers

qui s'entreconçoivent
aux confins de formulations
philosophiques aux parcours

astronomiques Leurs écritures ouvertes
sur tant de possibles soulevés
se donnent des visages

gerbés de gerçures germinatives
tout au long de leurs fils réflexifs
se tissant d'adossements instruits

à des concepts qui s'enspiralalent
sur les immensités du hors-soi
Chaque spire éloigne

de simplismes infondés,
à partir d'un point central
où elle nait Chacune époustoufle

la précédente par la
diversité des possibles
qu'elle convoque & assemble,

en méditant déjà en sous-main
sur la boucle suivante
La limite conceptuelle est

à taille humaine,
pas astronomique,
elle, de dimension énergétique

Décloisonner les finitudes,
les plurelliser aux coeurs
de multiplicités conduites,

sur la crête d'autant de vagues
puissantes qui trouvent à déferler
en de récents ouvrages

C'est ainsi que prend place une
bibliothèque aux choix resserrés,
à l'aune de leurs multivers pluriformes

dans l'ombre des très grands nombres
tapis au-delà
des indéfinis♣


Statistiques

Membres
17
Articles
3225
Compteur de clics
3485444

Recherche