Ah, chaque jour, le laver d’un chant !
Tant de perles assemblées
que s’y tient, délicieux, l’éveil vigilant !

Y façonner une joie mûre comme les blés,
trouver possible réponse à des questions
que le réel déposa là, à une tablée :

***
*
Purgatoire, Chant X Première corniche, Purgation de l’orgueil
v 121 à 129, p. 144-147, trad. Danièle Robert

Ô chrétiens orgueilleux, traine-misère
par cécité mentale maladroits,
qui marchez en toute confiance à l’envers,

nous sommes des vers, ne le voyez-vous pas ?
Nés pour devenir célestes papillons
qui vont vers la justice d’un vol droit.

Pourquoi votre esprit fait-il le fanfaron
quand vous êtes presque des larves en surcroit,
comme un ver qui a raté sa formation ?


Statistiques

Membres
17
Articles
3205
Compteur de clics
3335016

Recherche