Ils avaient lié connaissance sur une plage de mai.  Il avait été convenu que nul lien ne les unirait jamais. Nul lieu commun. Juste une liaison. Elle abondait en bon sens dans ses errements sur l’attachement. Il parcourait souvent les dunes pour la retrouver.
C’est pourtant au soir d’un été qu’on les retrouva tous les deux, échevelés de varech, au fond d’un bunker que les grandes marées remplissaient d’eau qui mettait plusieurs jours à s’écouler par les fentes. Elle l’avait entraîné là  pour accomplir son destin.

 


Sur une consigne de Karel Logist, un texte court à la manière de Jacques Sternberg.

 


Statistiques

Membres
17
Articles
3365
Compteur de clics
4543128

Recherche