Cette neuve tour des Finances*
- mal financée, un comble ! -
déshabille le ciel
d’un bout de notre cosmogonie.

Elle brouille les perspectives
tracées par l'artiste
à partir de la gare.

Et il a autorisé ça,
lui qui nous refusait des bancs
pour attendre les trains en retard ?

Les photos de l’avant vaudront
leur art davantage
que celles d’après.


* La photo, antérieure évidemment: 2009.


Statistiques

Membres
17
Articles
3429
Compteur de clics
5369537

Recherche