Mésanges, mes anges
sont le fil tendu  
entre le monde et moi.

La joie s’envahit
de l’aisance d’être soi.
Il s’émancipe une joie d’être,
une essence assumée,
rassurée aussi d’avoir retrouvé
les chemins sereins de la plaine.

Une ferveur indécise
quant à son objet
Une joie, sans réelle cause,
coexiste au matin qu'inonde
un soleil frontal de l’hiver.


Recherche

Statistiques

  • Membres 4
  • Articles 3595
  • Compteur de clics 9049844