Ciel en perce
déverse,
immense,
le contenu
de son outre,
d’apparence
infinie.
Sans retenue.

Comme si
l’eau
exprimait
le chagrin du monde,
face aux
vrais trop pleins,
Pakistanais, Chinois.

Juste un mois
pourri pour nous.
Août si plou*,
joliment dit
par l’agence de pub,
route du Condroz,
après avoir fait
son coming d’août.

* Hoût si ploû... Écoute s'il pleut, en wallon.
Écrit le 15 08 10. Retouché plusieurs fois.


Recherche

Statistiques

  • Membres 4
  • Articles 3595
  • Compteur de clics 9049890