Arroier: disposer, arranger

Desarreier: mettre en désordre

Desréer: dérouter, sortir du chemin

Au sens psychologique, trouble moral avec une idée de confusion, de détresse. (D'après le Grand Robert historique, sous ARROI)

À mesure que la lecture progresse dans les différents volumes qui appartiennent au Cycle des contrées, le mot désarroi semble se faire plus présent. S'en constituera progressivement ici même un hébergeoir à citations.


Les barbares, ed. Attila,

399: « Je trouvai [Félix] bien moqueur tout d'un coup et par-devers moi m'enréjouissais car c'était signe qu'il surmontait son désarroi. »

414: « À mon désarroi s'ajoutait le saisissement car, tandis qu'elle m'infligeait ce cinglant discours, il me semblait voir le Prince dans un de ses moments de froide fureur. »

433: « [Ces gardes] en viennent à regarder d'un autre oeil les filles qu'ils côtoyaient jusqu'alors avec une indifférence brutale et dans leur désarroi en appellent à leur bienveillance. »

467: « La femme bleue a vu tout de suite que le défi qu'elle m'avait lancé pour répondre à mes impertinences provoquait en moi un désarroi dont elle n'avait pas souhaité qu'il me fût si cruel. »


La barbarie, éd. Attila, 118: « Brusquement, la porte s'ouvre, je lève les yeux et je vois debout à l'entrée de la pièce cet Apollon en complet veston qui me domine et me scrute avec une étrange expression de saisissement et presque de désarroi; »

 

 

Recherche

Statistiques

  • Membres 4
  • Articles 3576
  • Compteur de clics 8616862