Il avait su très tôt qu’il ne s’en servirait jamais pour contribuer à la survie de l’espèce. Il s’en forgea une philosophie silencieuse et plaisante.
Quand il il découvrit enfin que l’Inde au corps / Le corps de l’Inde (titre d'une exposition montée à Bruxelles par Europalia en 2014) était une dévotion absolue au lingam de Shiva, il le regarda d’un autre œil, mi-amusé, mi-admiratif…

 

 

 

 


Source de l'image. Temple d'Amritsar

 


Statistiques

Membres
17
Articles
3420
Compteur de clics
5225029

Recherche