Sur les vieux bancs des quais de gare
Des cheveux roux des cheveux noirs
Tressent en hâte un au - revoir
Des mains agitent des mouchoirs
L’amour s’en va sans le savoir.

Là tout au bout du quai de gare
Voilà déjà un train qui part.

Sur les pavés des quais de gare
Combien se sont brisés d'espoirs?
Et les yeux bleus et les yeux noirs
Se noient dans un même regard
Combien de coeurs sous éteignoir ?

Là tout au bout du quai de gare
Voilà encore un train qui part

Et plantés sur les quais de gare
Les cheveux gris sous le foulard
On cherche encore à tout hasard
Un miracle une belle histoire
Mais c’est fini il est trop tard

Là tout au bout du quai de gare
Le dernier train prend son départ


Recherche

Statistiques

Membres
4
Articles
3552
Compteur de clics
7374922