344

« Ils ont peut-être raison ceux qui vous jugent dangereux. Vous avez une façon d’apprivoiser les gens… on croit n’échanger avec vous que des banalités et quand on se rend compte de ce qui est en train d’advenir, il est trop tard. Une histoire monte aux lèvres et exige d’être dite. Soudain, on est soi-même. »

345

« … Auprès de toi on est en danger de plaisir. Je  te souhaite bonne chance. » (Vanina au narrateur)

417

« Vous n’êtes pas un homme dangereux, vous n’en avez que l’apparence parce que, en vérité, vous êtes un homme de foi. C’est ce qui vous fait craindre.  [La sœur du prince, Trudi, au narrateur.]
J’ai souvent repensé depuis à cet étrange, à cet ambigu qualificatif et j’ai traversé bien des épreuves en y songeant. La foi, peut-être ai-je finalement cette vertu. Or, chaque fois que je me suis demandé quel en était l’objet, je n’ai rencontré qu’un grand vide muet et obscur à quoi de tout mon être je répondais par une farouche mauvaise volonté. Je n’ai jamais su consentir. »

Contrairement à Jean-Luc Mélenchon, dans La vie. Il y définit la foi comme une brulure.

Citations de La barbarie de Jacques Abeille (2011), éditions Attila, 556p.


Statistiques

Membres
17
Articles
3375
Compteur de clics
4706235

Recherche