Elle tend vers la folie  
je la conduis gentiment  
dans une clinique  
que je connais (ah bon ?)  
je sais qu’on y prendra
bien soin d’elle.  

C’est fou, ça !  
Il est temps que j’aille m’allonger.

Comme s’il fallait au sommeil nocturne  
sa ration d’histoires à dormir debout.
Une giclée d’imaginaire  
pourchasse ainsi le réel sage.


Statistiques

Membres
17
Articles
3365
Compteur de clics
4543039

Recherche